Opera dans le parc

Production 2018

2018 - Carmen - Théâtre Lyrique adaptation de Georges Bizet

 

Démonstration du pouvoir de l'amour et de la jalousie, Carmen raconte l'histoire de Don José, un brigadier en station dans la ville espagnole de Séville. Séduit par la gitane Carmen, il cède à la passion, trahissant l'amour pur de sa fiancée Micaëla et son devoir de soldat pour la suivre dans le camp des contrebandiers. Pourtant, la gitane se lasse vite de son amour et tombe sous le charme du torero Escamillo. Les deux amants séparés se rencontreront ultimement devant les murs de l'arène et l'amour passionnel les poussera à la catastrophe.

Opéra comique en quatre actes basé sur la nouvelle Carmen de Prosper Mérimée, l'oeuuvre fut créée le 3 mars 1875 à l'Opéra Comique de Paris. Bien que la réception initiale de l'opéra ait été désastreuse, la musique de Georges Bizet et le livret de Henri Meilhac et Ludovic Halévy se sont imposés au fil du temps, faisant de Carmen un des opéras les plus joués du répertoire.

 

 

 

Participants

Nadia Neiazy Soprano

Claveciniste et chanteuse lyrique de formation, Nadia Neiazy est co-fondatrice et directrice artistique des Productions Alma Viva depuis leurs débuts en 2009.

Son engagement à partager sa passion pour l'art lyrique l'a amené à produire nombre de spectacles qui ont été diffusés sur diverses scènes à Montréal et des ses environs et à fonder Opéra dans le parc, initiative de partage et de démocratisation d'art lyrique en 2014.

Autre qu'enseigner le chant dans son studio, elle assure aussi, depuis 2012, la fonction de chargée de cours d'histoire de l'opéra, au sein des programmes d'éducation pour adultes de l'Université du Québec ä Trois-Rivières.

Vincent Ranallo Figaro

Le baryton Vincent Ranallo s’est acquis une solide réputation
en tant qu’interprète de la musique d’aujourd’hui.
Reconnu pour la beauté et l’expressivité de sa voix et pour la conviction contagieuse de ses interprétations, il se produit avec un nombre croissant d’ensembles et lors de nombreux festivals en Amérique du nord et en Europe. Récemment, il a créé le Te Deum d’Éric Champagne au Carnegie Hall de New York avec le New England Chamber Ensemble.

Sa démarche artistique s’enrichit des influences du théâtre et de la danse, ainsi qu’en font foi une formation en danse classique aux Grands ballets canadiens ainsi que maintes collaborations avec des chorégraphes telles que Marie-Josée Chartier et Estelle Clareton.

Ranallo participait récemment au premier enregistrement d’œuvres sacrées du compositeur québécois Auguste Descarries paru chez Espace XXI ainsi qu’à une monographie de la musique de Martin Lachance.

Pascale Verstrepen Pianiste et direction musicale

Originaire de Belgique, Pascale Verstrepen a débuté ses études de piano à Montréal avec Mme Ho Thi The Van en 1988. En 2001 elle obtient son baccalauréat en interprétation de l'université du Québec, classe de Pierre Jasmin, puis en 2003 une maîtrise en interprétation de l'Université de Montréal, sous la direction de Paul Stewart. 
Elle est récipiendaire deux années de suite (2000 et 2001) de la bourse d'excellence Nicole-Junca. 

Pascale se consacre surtout à l'accompagnement de chanteurs et instrumentistes. Elle a eu la chance de débuter dans le domaine dès sa deuxième année de piano, à l'âge de 14 ans, avec l'orchestre de chambre Les cordes de velours, sous la direction de son père, Gène Capri. 

Pianiste accompagnatrice pour les cours de danse à l'école Rudolf Steiner de Montréal, elle y enseigne aussi la musique et le chant choral aux adultes qui suivent la formation pour devenir professeur Waldorf. 
Pascale est aussi directrice musicale des choeurs Polumnia et Equi Vox Montréal, et organiste de la paroisse Coeur-Immaculé-de-Marie où elle organise régulièrement des concerts classiques.

François Racine Metteur en scène

Depuis plusieurs années, François Racine réalise des productions d'opéra pour différentes compagnies nord-américaines, dont Seattle Opera, Cincinnati Opera, le Canadian Opera Company de Toronto, Pacific Opera Victoria, l'Opéra de Montréal, l'Opéra de Québec, Opera Lyra Ottawa, Edmonton Opera et le Vancouver Opera.

En collaboration avec Kent Nagano et l'Orchestre Symphonique de Montréal, François Racine a mis en scène les versions de concert de Tannhäuser, Norma, La Sonnambula, Saint-François d'Assise (Messiaen),  Das Rheingold, et c'est avec Yannick Nézet-Séguin et l'Orchestre Métropolitain qu'il a dirigé La Clemenza di Tito au Centre d'Arts Orford. François travaille régulièrement pour les départements d'opéra des Université de Montréal et de McGill,  ainsi  que pour le conservatoire de musique de Montréal.

Zita Bombardier Carmen

Née à Gatineau en Outaouais, la jeune mezzo de 26 ans, Zita Bombardier est dôtée d'une voix unique et puissante, d'une élégance ainsi que d'une présence scénique remarquable.
 
Ses prochains engagements en 2018 incluent Maureen dans la production de RENT des As de choeur et Mary Magdalene dans le Jesus Christ Superstar de la Quebec Art Company.
 
Son répertoire inclut des rôles allant de Saint-Saëns à Bernstein, de Mozart à Menotti sans oublier son expérience en théâtre musical
 
Plus récemment, Zita a tenu les rôles de Carmen dans Carmen de Bizet au Halifax Summer Opera Festival 2017 ainsi que Cendrillon dans Cendrillon de Massenet avec l'Ensemble de Jeu Scénique de l'Université Laval et la Mère, la Libellule, la Tasse chinoise et un Chiffre dans l'Enfant et les sortilèges de Ravel et la Marchande de Journaux dans Les Mamelles de Tirésias de Poulenc avec l'Atelier Lyrique de l'Université Laval. 
 
En 2016 et 2017, elle fut soliste pour la Petite Messe Solennelle de Rossini et la Messe op.4 de Saint-Saens avec le Choeur de l'Université Laval ainsi que pour de nombreux récitals dans les régions de Québec et de Montréal, 
 
 
 
 

Marie Chantal Lemieux Frasquita / Micaëla

Originaire de Québec, la soprano Marie-­‐Chantal Lemieux se démarque par sa qualité de voix lyrique et veloutée. 
Récipiendaire d'un premier prix en chant classique au Concours de musique du Canada à Vancouver en 2015, elle s'est également méritée à deux reprises un troisième prix au Concours solo avec orchestre de l'université Laval.

 
En 2016, elle a incarné le rôle-­‐titre  d'Eurydice, dans Orphée et Eurydice de Gluck, dans la  première édition de l'opéra de la Relève musicale à Québec. 
Elle a également tenu le rôle-­‐titre dans  Les mamelles de Tirésias de Poulenc, et les rôles d'une Pastourelle et d'une Chouette dans L'enfant et les sortilèges de Ravel, dans le cadre 
de l'atelier d'opéra de l'Université Laval. 
Elle s'était d'ailleurs produite en 2015 dans Il mondo della luna de Haydn, où elle y avait incarné le rôle d'Ernesto (rôle travesti), en plus de celui de Dorabella dans Cosi fan tutte de Mozart. En 2017, Marie-Chantal incarnait le rôle de Rosalinda dans Die Fledermaus (version française) de J.Strauss II.

Parallèlement à l'opéra, Marie-­Chantal fut soprano soliste avec le choeur du département de musique du Cégep de Sainte-­Foy, dans le Gloria de Vivaldi, ainsi que dans la Petite messe solennelle de Rossini, avec le choeur de la faculté de musique de l'Université Laval, en avril 2016. 

Marie-­‐Chantal a participé à Secondaire en spectacle et Cégep en spectacle plusieurs fois, et elle a remporté avec son groupe la finale locale de Cégep en spectacle en 2011. 
Elle se produit  régulièrement lors de mariages et d'autres occasions, et elle a été boursière 3 années consécutives pour être stagiaire en art vocal au camp musical du Saguenay-­Lac-­Saint-­Jean. 

Marie-­Chantal a fait partie du choeur de l'Opéra de Québec pour la production du Jugement Dernier de Verdi, en 2014, à Québec. 
   
Marie-­Chantal a récemment participé à un stage de perfectionnement vocal avec le réputé ténor Richard Margison et le pianiste Jérémie Pelletier, grâce à l'organisme Tempêtes 
et Passions. 

Elle vient de terminer son baccalauréat en chant classique à l'Université Laval, dans la classe de Mme Patricia Fournier, après avoir étudié le violon auprès de Michiko Nagashima au Cégep de Sainte-­‐Foy, de 2009 à 2011. 
Elle poursuit présentement ses études à la maîtrise en  interprétation, à l'université Laval. 
   
 

Thomas Mcleay Comte Almaviva

Le ténor Canadien Thomas Macleay a été acclamé comme révélation pour son beau son, son procédé de composition et son instinct musical.
Ces performances notables comprennent Cavalleria Rusticana (Turiddu) et Tosca (Cavaradossi) avec la Semaine Italiène, Faust avec Festival de Music de Saint Eustache et Rodolfo dans La Bohème avec Sinfonia. Il incarne Pylade dans Iphigénie en Tauride et le rôle-titre dans Acis and Galatea avec l'Atelier d'Opéra de Toronto. Il a eu aussi de nombreux rôles avec l'Opéra de Montréal incluant Alfred dans La chauve-souris de Johann Strauss.
Thomas a joué le rôle de Charlie dans la première mondiale de Mary's Wedding présenté par le Pacific Opéra Victoria (télédiffusé à CBC), et il a crée le rôle de Algernon dans Earnest avec Toronto Operetta Theatre. Prochainement il sera Abel dans L'hypothèse Caïn de Michel Gonneville.
Thomas a également performé avec le Vancouver Opera, l'Opéra de Marseille, l'Opéra de Québec, l'Opéra d'Edmonton, l'Opéra de Bhutan, Opera El Paso, le Victoria Symphony, l'Orchestre Symphonique de Montreal, l'Orchestre Sinfonia, et l'Alberta Ballet.
Thomas Macleay a étudié à l'Atelier lyrique de l'Opéra de Montréal, au Centre National d'Artistes Lyriques à Marseille, à l'Université McGill, à l'Université d'Alberta, au Banff Centre, et à l'Institut Canadien d'Arts Vocal (ICAV). En 2014, Thomas a été invité comme artiste en résidence à Bishops University pour se produire et enseigner.

Opéra dans le parc - Productions Alma Viva
Français - English
Opera dans le parc